La bonne réussite d’un appareillage :

Dans le cas d’un appareillage « adulte » tout d’abord le patient ne doit pas attendre trop d’années avant de s’équiper d’appareils auditifs. Il faut considérer qu’entendre ne signifie pas nécessairement comprendre.

Entendre signifie capter des sons que l’on envoie au cerveau, pour comprendre il faut que ce dernier arrive à décrypter les informations reçues.

Cela a son importance car un cerveau n’ayant pas bien reçu d’informations pendant des années va mettre beaucoup plus de temps à bien décrypter.
Surtout qu’un son à travers l’appareil, le plus performant qui soit, ne ressemble pas parfaitement à ce que l’on avait l’habitude d’entendre.

“ Vous nous confiez vos oreilles, on se doit d’être rigoureux et sérieux pour vous faire entendre.”

Une rééducation maîtrisée

Ensuite, pour réaliser la meilleure rééducation possible le patient doit porter le plus souvent possible ses prothèses. Il faut convaincre son cerveau que la normalité est ce qu’il entend avec les appareils et non avec ses oreilles défectueuses.

Pour aider cette « habituation » l’audioprothesiste commence par un réglage en douceur avant de gagner progressivement les semaines à venir. Cela ne fonctionne  qu’à condition d’un port journalier correct des prothèses.

Une fois cette habitude prise, le patient ne peut plus se passer des appareils auditifs. Les tests réalisés en cabine associés au ressenti du patient (et de son entourage) nous diront progressivement si le choix des appareils est le bon. Gardons en tête que l’appareillage va durer de nombreuses années. En conséquence, il vaut mieux ne pas se tromper. Notre rôle est de vous aider au mieux dans cette étape.

Le suivi de vos appareils auditifs

Le suivi par la suite est, selon nous, le plus important car les réglages des appareils auditifs vont suivre l’évolution de la perte du patient. Tous les patients doivent voir au moins 1 fois par
trimestre leur Audioprothesiste. En plus d’avoir l’audition qui continue de changer même très légèrement, nous pouvons détecter un éventuel soucis dans vos conduits nécessitant la visite chez un ORL. Les transducteurs des appareils peuvent s’être encr